Ajouter aux favoris

minérales, thermales, vives et …volcaniqueS

Des sites naturels pour se rafraîchir

Célèbres, reconnues et sauvages. Nourrissantes, bienfaisantes et rafraîchissantes. Elles nous viennent tout droit de la nature. Goûter les eaux fruitées de Volvic. Se détendre le temps d’une cure de bien-être à Châtel-Guyon. Pique-niquer au bord d’une rivière. Tremper les pieds dans un étang. S’accorder une pause le temps d’une partie de pêche … En Terra Volcana nos eaux ont mille usages.

Si vous recherchez un peu de fraîcheur, laissez-vous guider par ces quelques lignes de Maupassant : « [Les curistes] venaient là, attirés surtout par la beauté du pays, par le charme de ce petit village (…) et la réputation de ses gorges, de ce bout de vallon étrange, ouvert sur la grande plaine d’Auvergne, et finissant dans une crevasse sauvage et superbe, où coule un ruisseau qui cascade sur les pierres géantes et forme un petit lac devant chacune ». Ces quelques lignes vous mèneront tout droit aux gorges d’Enval et à ses superbes cascades !

Mais vous pourrez également profiter de la proximité de l’Ambène pour mettre les pieds à l’eau.

En plaine de la Limagne aussi vous trouverez votre bonheur ! Le val de Morge, entre le village de Saint-Myon et le bourg d’Artonne, se prête également bien à la balade et au rafraîchissement. Autant de petits coins de paradis pour des moments de découvertes au fil de l’eau.

Et la pêche ?

En exploration solo ou avec un guide accompagnateur, toutes les pêches sont possibles en Terra Volcana. En effet, la Limagne regorge de nombreux cours d’eau et ruisseaux, affluents de l’Allier, qui raviront les amateurs de pêche. Profitez de ces espaces et taquinez donc la truite dans les cours d’eau de 1ère catégorie comme la Morge, le Chambaron, le Mirabel ou bien frottez-vous au brochet ou au sandre par exemple le long de la rivière Allier.

Ondées positives…

L’ALLIER

Principal affluent de la Loire, l’Allier est réputée comme étant « l’une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe ».

Dotée d’un parcours très varié sur 420 km de long et relativement peu aménagée par l’homme en comparaison des autres grands cours d’eau, l’Allier offre une grande richesse écologique. Les formations végétales issues de la dynamique fluviale sont très diversifiées. De plus, ces dernières sont perpétuellement renouvelées par l’action de l’érosion et des crues.

L’Allier s’accompagne ainsi d’un large éventail de milieux naturels et accueille une biodiversité exceptionnelle : pas moins de 600 espèces végétales, 40 espèces de mammifères (loutres, castors…), plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux nicheurs, 50 à 60 espèces de papillons et 40 de libellules… et bien sûr le saumon sauvage !

Que faire sur les bords de l’Allier ?

Prisé par les amateurs de loisirs nature par son côté sauvage l’Allier se découvre à pied grâce à des sentiers de randonnée aménagés ou à VTT. De plus, la rivière peut même se descendre en canoë-kayak. Enfin, c’est également un spot prisé des pêcheurs, notamment pour la pêche aux carnassiers.

Où la retrouver en Terra Volcana ?

Au nord de Terra Volcana l’Allier flirte avec les communes de Maringues, Saint-Priest-Bramefant et Saint-Sylvestre-Pragoulin, Luzillat ou Limons. C’est sur ces deux dernières communes que de charmants sentiers d’interprétation ont été aménagés… les pieds dans l’eau !

 

L’étang grand de Pulvérières

Espace naturel sensible géré par le LPO Auvergne, l’Étang grand de Pulvérières a une superficie de 18 hectares. Rare zone humide de la partie nord-ouest de la Chaîne des Puys, venez apprécier ses magnifiques reflets et sa riche biodiversité…

Créé par les moines chartreux en 1650, cet étang artificiel offre un lieu de vie unique pour de nombreuses espèces d’oiseaux. On distinguera les voyageurs, ces oiseaux migrateurs seulement de passage au courant de l’année et ceux qui y ont élu domicile. Ouvrez grand les yeux le long du sentier du grèbe huppé et guettez cet oiseau à la parade nuptiale pour le moins bruyante ou cherchez des yeux et des oreilles le foulque macroule ou l’alouette des champs. Des panneaux pédagogiques et des observatoires aideront les amateurs et les néophytes à toucher des yeux ces espèces parfois rares en Auvergne.

Mais la richesse de ces eaux humides attire également bien d’autres espèces : libellules, batraciens, poissons et loutres entre autres ainsi que de nombreuses espèces de papillons. Parmi elles une retient particulièrement l’attention, l’azuré des mouillères. En effet ce papillon rare a une histoire bien singulière car, au cours de stade larvaire, il va avoir besoin d’une fourmi « hôte » qui va l’accueillir dans sa fourmilière. Et ce cette étape va dépendre sa survie !

 

L’AMBÈNE ET LA CASCADE DU BOUT DU MONDE À ENVAL

L’Ambène prend sa source à l’ouest de Charbonnières-les-Varennes, à environ 900 mètres d’altitude, dans les contreforts de la Chaîne des Puys. Sur son périple le ruisseau va suivre la Coulée verte de Riom et cheminer ainsi jusqu’aux rapides et cascades des gorges d’Enval. Puis l’Ambène ira se jeter dans le Bédat, au nord du village d’Entraigues.
Envie d’un peu de fraîcheur ? Le sentier de l’A.P.A.G.E. (Association pour l’Aménagement des Gorges d’Enval) vous propose un sentier, à l’ombre des châtaigniers, idéal pour une belle randonnée et un pique-nique au bord de l’eau !

LE VAL DE MORGE

Entre le village de Saint-Myon et le bourg d’Artonne, la rivière Morge dresse de son côté une jolie vallée dévoilant d’anciens moulins à eau. Intégrée au réseau européen Natura 2000 et labellisée Espace Naturel Sensible, vous découvrirez cette vallée florissante depuis le sentier balisé au départ de la place de l’Oche à Saint-Myon. Le printemps est la période la plus favorable pour découvrir ce site.

LA RIVIÈRE DU SARDON ET LA VALLÉE DE SANS-SOUCI

Suivez les bords de la rivière du Sardon, longez les pentes boisées et découvrez sur un parcours de 4 km la paisible Vallée de Sans-Souci. C’est entre autres ici que Guy de Maupassant aimait se ressourcer lors de ses cures thermales. 

C’est ici, non loin du Château de Chazeron, qu’en 1880 un instituteur retraité se retira pour y vivre une vie ermite. Les vestiges de sa maisonnette sont d’ailleurs toujours visibles aujourd’hui. À ceux qui le croisaient il déclarait vivre une vie « sans souci »… Cette vallée fut baptisée selon cette expression qui resta ainsi dans les mémoires.

De nos jours on aime à suivre le ruisseau de Romeuf et à se rafraîchir à la cascade de l’écureuil. C’est aussi sur les chemins de la vallée de Sans-Souci que l’on joue à l’Experience game du Parc accrobranche écureuil tout proche !

Des piscines pour bouger et se détendre

Envie de performances sportives ? Besoin d’un moment de détente dans un bassin ludique ? De partager un moment complice avec son bébé dans la pataugeoire ou autour de jeux d’eau ? Les piscines vous accueillent en Terra Volcana et vous offrent ainsi un véritable bain rafraîchissant en vous permettant de mêler natation et instants de fraîcheur !

En Terra Volcana plongez dans la piscine municipale de Châtel-Guyon ou dans la piscine Bétrice Hess de Riom !