Elles sont minérales, thermales, vives et même volcaniques. Célèbres, reconnues et sauvages. Nourrissantes, bienfaisantes et rafraîchissantes. Elles nous viennent tout droit de la nature. Goûter les eaux fruitées de Volvic. Faire une cure de bien-être à Châtel-Guyon. Pique-niquer au bord d’une rivière. Tremper les pieds dans un étang. S’accorder une pause le temps d’une partie de pêche … En Terra Volcana nos eaux ont mille usages.

Des sites naturels pour se rafraîchir

Si vous recherchez un peu de fraîcheur, laissez-vous guider par ces quelques lignes de Maupassant : « [Les curistes] venaient là, attirés surtout par la beauté du pays, par le charme de ce petit village (…) et la réputation de ses gorges, de ce bout de vallon étrange, ouvert sur la grande plaine d’Auvergne, et finissant dans une crevasse sauvage et superbe, où coule un ruisseau qui cascade sur les pierres géantes et forme un petit lac devant chacune ». Ces quelques lignes vous mèneront tout droit aux gorges d’Enval et à ces superbes cascades !

Mais vous pourrez également profiter de la proximité de l’Ambène pour mettre les pieds à l’eau.

En plaine de Limagne aussi vous trouverez votre bonheur ! Le val de Morge, entre le village de Saint-Myon et le bourg d’Artonne se prête également bien à la balade et au rafraîchissement. Autant de petits coins de paradis pour des moments de découvertes au fil de l’eau

Et la pêche ?

En exploration solo ou avec un guide accompagnateur, toutes les pêches sont possibles en Terra Volcana. En effet, la Limagne regorge de nombreux cours d’eau et ruisseaux, affluents de l’Allier, qui raviront les amateurs de pêche. Profitez de ces espaces et partez à la pêche à la truite dans les cours d’eau de 1ère catégorie comme la Morge, le Chambaron, le Mirabel ou bien encore à la pêche au brochet ou au sandre par exemple pour la rivière Allier.

 

Le territoire Terra Volcana regorge d’eaux vives et minérales. Ainsi rivières, cascades, étangs, sources parsèmeront vos excursions.

PLONGEZ EN EAUX VIVES

L’ALLIER

Principal affluent de la Loire, l’Allier est réputée comme étant « l’une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe ».

Dotée d’un parcours très varié sur 420 km de long et relativement peu aménagée par l’homme en comparaison aux autres grands cours d’eau, l’Allier offre une grande richesse écologique. Les formations végétales issues de la dynamique fluviale sont très diversifiées. De plus ces dernières sont perpétuellement renouvelées par l’action de l’érosion et des crues.

L’Allier s’accompagne ainsi d’un large éventail de milieux naturels et accueille une flore et une faune particulièrement riches : pas moins de 600 espèces végétales, 40 espèces de mammifères (loutres, castors…), plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux nicheurs, 50 à 60 espèces de papillons et 40 de libellules !

Que faire sur les bords de l’Allier ?

Vous pouvez longer l’Allier à pied (en suivant certains sentiers de randonnée) ou à vélo (en suivant le tracé de la V70). De plus, la rivière peut même se descendre en canoë-kayak. Enfin, c’est également un spot prisé des pêcheurs, notamment pour la pêche aux carnassiers.

Où la retrouver en Terra Volcana ?

Discrète, elle est présente au Nord du territoire, et flirte avec les communes de Maringues, Luzillat, Limons, Mons, Saint-Priest-Bramefant et Saint-Sylvestre-Pragoulin.

Fleuve ou rivière ?

C’est la question qui déchaîne souvent les passions.
En effet l’Allier aurait pu être le fleuve et la Loire, la rivière. L’Allier, guère moins longue que la Loire en amont du Bec d’Allier (respectivement 425 et 460 km), donne sa direction au fleuve à la confluence des deux rivières. Cependant, l’Allier, avec une surface de bassin versant inférieure (14 310 km) contre 18 250 km pour la Loire et des débits moyens inférieurs, a dû s’incliner, gardant néanmoins le privilège d’être le principal affluent du bassin ligérien.

L’AMBÈNE ET LA CASCADE DU BOUT DU MONDE À ENVAL

L’Ambène prend sa source à l’ouest de Charbonnières-les-Varennes, à environ 900 mètres d’altitude, dans les contreforts de la Chaîne des Puys. Des rapides à plusieurs cascades sont visibles dans les gorges d’Enval, avant qu’elle ne se jette dans le Bédat, au nord du village d’Entraigues.
Envie d’un peu de fraîcheur ? Le sentier de l’A.P.A.G.E. (Association pour l’Aménagement des Gorges d’Enval) vous propose un sentier, à l’ombre des châtaigniers, idéal pour un pique-nique au bord de l’eau !

LE VAL DE MORGE

Entre le village de Saint-Myon et le bourg d’Artonne, la rivière Morge dresse de son côté une jolie vallée dévoilant d’anciens moulins à eau. Intégrée au réseau européen Natura 2000 et labellisée Espace Naturel Sensible, vous découvrirez cette vallée florissante depuis le sentier balisé au départ de la place de l’Oche à Saint-Myon. Le printemps est la période la plus favorable pour découvrir ce site.

LA RIVIÈRE DU SARDON ET LA VALLÉE DE SANS-SOUCI

Suivez les bords de la rivière du Sardon et longez les pentes boisées. Ce parcours de 4 km vous invite à découvrir la vallée du Sans-Souci et la cascade de l’Écureuil.

L’ÉTANG GRAND DE PULVÉRIÈRES

Espace Naturel Sensible, l’Étang Grand de Pulvérières a une superficie de 18 hectares. Rare zone humide de la partie nord-ouest de la Chaîne des Puys, venez apprécier sa grande diversité de milieux…

Des piscines pour bouger et se détendre

Envie de performances sportives ? Besoin d’un moment de détente dans un bassin ludique ? Partager un moment complice avec son bébé dans la pataugeoire ou autour de jeux d’eau ? Les piscines vous accueillent en Terra Volcana et vous offrent un véritable bain rafraîchissant en vous permettant de mêler natation et instants de fraîcheur !