Jardin de Bosredon

Jardin de Bosredon

A la française

Dessiné par les élèves de l'école Lenôtre, ce jardin à la française, composé de buis et de rosiers, représente une fleur de lys renversée. Des statues en pierre de Volvic agrémentent ce lieu ainsi qu'un bassin à coupelles.

Ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Tarifs

Gratuit.

Description

Aujourd'hui, ce jardin public est situé au pied du Musée Marcel Sahut, ancien Domaine des Bosredon. Le Château de Bosredon fût construit par Gérard Darchet dit le Camus (1373-1390), il fût détruit par les anglais au XIVème siècle, aujourd'hui il ne reste de cette époque que le pigeonnier et la salle d'armes.
C'est en 1784 que Jean-François Valette, Seigneur de Bosredon de Rochevert fait reconstruire le château. il confie les travaux à Jean-François Marie Attiret, architecte riomois de renom.
Cette belle demeure dans le goût italien, très prisé à la fin de l'ancien régime, possède deux façades remarquables. À l'Est, la façade s'enorgueillit d'un escalier en fer à cheval dont les rampes sont garnies de balustres carrés, la façade offre quatre niveaux et cinq travées.
Deux superbes terrasses à l'italienne dominent le jardin. Le Seigneur de Bosredon désire dans sa propriété, un jardin à la mesure de son nom.
D'après les archives régionales, la conception serait attribuée à l'un des élèves de Lenôtre, parterres en banquettes de buis représentant une fleur de lys renversée.
Cet espace est agrémenté de 4 magnifiques statues en pierre de Volvic du XIXème siècles réalisées par un sculpteur local. Inscrit le 20 octobre 1971 par la DRAC parmi les 72 jardins protégés en Auvergne. Ce domaine est inscrit aux Monuments Historiques par arrêté du 9 mars 2021. Aujourd'hui, il retrouve son faste du XVIIIè siècle et son tracé primitif.

Apollon reconnaissable à sa lyre ou phorminx. Ce dieu est une des principales divinités grecques. Dieu de la lumière, des arts, de la divination, de la guérison (surtout de la musique et de la poésie), il tente d'apporter aux hommes, le bonheur par la musique, il est drapé d'une toge.

Trois muses dont quatre à l'origine sont facilement identifiables par leurs noms gravés sur le socle et par leurs attributs, elles sont la source du bonheur et de la sagesse :
- Melpomène : muse du chant et de l'harmonie musicale puis de la poésie. Elle est dite la chanteuse
- Euterpe : muse de la musique, elle réjouit et charme les humains, elle est couronnée de fleurs, jouant de la flûte
- Thalis : muse de la poésie pastorale puis de la comédie, son attribut un clairon
- Cerés ou Déméter : (manquante) Déesse de la Terre, de la fécondité et des Moissons

Au fond du jardin, une fontaine de jardin à 2 vasques, elle a été restaurée en 2013 et un tilleul plusieurs fois centenaires complètent ce jardin.

Une autre sculpture de ce jardin est cachée dans une grotte artificielle en pouzzolane située dans l'allée de l'ancienne orangerie.
Un Neptune couché, sa main droite s'appuie sur un dauphin qui crache de l'eau dans le bassin et dans sa main gauche, on suppose qu'il devait tenir un trident.

Ce magnifique jardin avec des broderies en banquettes de buis est un lieu de promenade et de sérénité pour les volvicois et les touristes.

Source "Les plus beaux jardins d'Auvergne" Marie-Claire RICARD et Caroline DRILLON, éditions Sud-Ouest.

Confort & services

  • Parking à proximité
  • Animaux acceptés

Labels

  • Jardin
  • Jardin d'agrément

Catégories

  • A la française

Langues parlées