Château de Tournoël

Château de Tournoël

Bâti sur un piton rocheux à 600m d'altitude, ce château fort du Xe siècle, ancienne forteresse militaire domine la plaine de la Limagne.

Ouverture

Du 14/07 au 19/08, tous les jours.
Visites guidées à 10h10, 11h10, 14h10, 15h10, 16h10 et 17h10.

Complément accueil : Visites guidées obligatoires

Tarifs

Adulte : 10 €
Enfant (5-15 ans) : 5 €
Etudiant : 5 € (sur présentation d'un justificatif).

Gratuit pour les moins de 5 ans.

Moyens de paiements

  • Chèque
  • Espèces

Description

Le château de Tournoël est situé au Nord-Et du Puy de la Bannière. Les assises de cette forteresse s'étendent sur 75 mètres de longueur et 25 mètres de largeur. Les premières constructions de ce château fort datent du IXe et Xe siècle, époque de la féodalité. C'est alors une forteresse militaire.
Le donjon carré en arkose, élément essentiel de défense était protégé par une double enceinte, deux échauguette et des créneaux défendent la porte d'entrée. Cette tour carré fut remaniée au XVe siècle. La lave de Volvic fut alors employée pour les travaux de restauration. A cette époque pré-Renaissance, des sculptures en lave de Volvic ornent la belle façade de la tourelle intérieure. Autre joyau de cette période, le tympan du vestibule de la chapelle ; il représente la scène de l'Annonciation, il est parfaitement conservé. Dans les angles de la voûte de la grande cour intérieure et de l'esplanade du donjon carré, trois magnifiques sculptures retiennent l'attention.

Le grand donjon date de la guerre de Cent ans. La tour circulaire s'élève de 30 mètres de haut pour un diamètre de 10.45 mètres, les murs atteignent une épaisseur de plus de 4 mètres ; il est ceinturé d'une galerie de créneaux en mâchicoulis.
Entre l'enceinte de la tour carrée et du grand donjon furent construits à partir du XVe siècle des bâtiments d'habitation richement ornés bordant les trois côtés de la grande cour rectangulaire. Les travaux s'achevèrent au XVIe siècle. Autrefois, on pouvait admirer deux tourelles qui paraient ce décrochement peu harmonieux.

A l'extérieur, il reste encore plusieurs bâtisses plus ou moins en ruines :
- la Tour des Miches dite de la garde présente un bossage régulier qui revevait les boulets de l'ennemi
- la grande Bailhe (cour) servait de refuge aux vassaux de Tournoël en cas de troubles
- la petite Bailhe (cour) en cas de guerre abritait les paysans du village
- la chapelle Sainte-Foy aujourd'hui en ruine
- les grandes écuries dont il ne reste qu'un tympan ogival en lave de Volvic sur lequel vous pouvez deviner Saint-Georges terrassant le dragon.

Ce château fort fut la propriété des comtes d'Auvergne.
En 1195, le comte Gui II propriétaire de la forteresse rentre en conflit avec son frère Robert évêque de Clermont qui convoite le château. En 1210 Gui II est abandonné par son allié Anglais faute d'argent et pille l'abbaye de Mozac. Philippe-Auguste roi de France en profite pour infliger une sérieuse défaite au comte. Il le dépossède de ses terres. Tournoël devient domaine royal jusqu'en 1306.
De 1306 à 1346 le château de Tournoël entre dans la famille Maumont grâce à un échange avec Philippe le Bel
De 1346 à 1509 la forteresse appartiendra à la maison de la Roche
Durant cette période, le château s'embellit mais de nombreuses querelles et procédures occupent Tournoël. La haine que porte Jean de Bourbon au de La Roche entraine au XVIe siècle la châtelaine Françoise de Talaru jeune veuve de Jean de la Roche dans un procès contre Antoine son co-tuteur dirigé par Jean d'Albon.
De 1509 à 1575 : en 1509 Charlotte fille de Françoise de Talaru épouse Jean d'Albon de Saint-André. Très amoureux de sa femme, il continue d'embellir Tournoël (Tour des Miches, porte d'entrée fortifiée, porte Renaissance).
De 1509 à 1575, la famille d'Albon de Saint-André règne sur Tournoël. Un grand nom, le maréchal Jacques d'Albon Saint-André Maréchal de France ne laisse qu'une fille très jeune.
De 1575 à 1647, la famille d'Apchon occupe le château de Tournoël. Le Maréchal d'Albon ne laisse pas d'héritier masculin, le château passe à sa soeur Marguerite, veuve du baron d'Apchon.
1575 : Charles d'Apchon devient propriétaire du château
1579 : mariage de Charles d'Apchon avec Lucrèce de Gadagne
1590 : Charles est blessé par les Ligueurs, il meurt à Tournoël
1594 : pendant une trêve les Ligueurs prennent Tournoël par surprise
1595 : le château est investi par les troupes royales, le domaine est vendu à Palamède de Boulhon puis racheté par Lucrèce de Gadagne
1632 : le château est abandonné par la famille d'Apchon
1647 : la veuve de Guillaume d'Apchon vide Tournoël de tout le mobilier ; elle lègue les murs du château à sa fille cadette Gabrielle qui épouse Charles de Montvallat

De 1647 à 1734, les Montvallat possèdent le château mais ils doivent faire face à des dettes, à des scandales, à des confiscations de biens, à des restrictions de droits, etc.
1692 : mort de Charles de Montvallat, son fils aîné hérite de Tournoël, il renonce à la succession. Néanmoins, le cadet Pierre conserve Tournoël et hérite en même temps de la haine des Bosredon à Volvic
1724 : assassinat de Pierre de Montvallat

De 1734 à 1766 : la fille cadette de Montvallat épouse Claude Joseph de Naucase en 1734. Les de Naucase héritent du château. La famille Naucase laisse Tournoël à la garde d'un oncle, Jean de Montvallat, qui le confie à des fermiers comme domaine rural.
1766 : vente du château par une des demoiselles Naucase à Guillaume Chabrol, seigneur de Chaméane, autour de "commentaires et coutumes d'Auvergne"

1766 - 2000 : Guillaume Chabrol est anobli par Louis XV en 1767. Depuis ce jour, Tournoël n'a cessé d'appartenir à cette prestigieuse famille de Chabrol de Tournoël qui compta de nombreux hommes illustres.

En 2000, Tournoël est venu par les héritiers de Chabrol à M. Aguttes qui depuis a entrepris une restauration exceptionnelle et fidèle à l'architecture du château.

Conditions de visites

  • Visites groupées : Visites groupes guidées en permanence
  • Visites individuelles : visites individuelles guidées en permanence

Confort & services

  • Parking
  • Visites guidées

Accueil

Visites guidées obligatoires

Information animaux

  • Animaux non-acceptés

Labels

  • Patrimoine historique
  • Château

Autres références

  • Circuits de France_POI

Langues parlées

Situation

  • Altitude : 594 m

Structures associées