Ajouter aux favoris

La petite histoire :

Le mot « brayaude » fait référence au pays brayaud (petite contrée de buttes calcaires) dominant la Limagne de Riom mais aussi à une culotte (ou large pantalon) héritée des gaulois, couvrant le corps de la ceinture aux genoux, appelée braye ou braie (Obélix vous voyez ?), qui se porta longtemps dans la région.
Lors des moissons ou des vendanges, ce plat (préparé par les femmes pour l’anecdote) cuisait dans le four du boulanger.

Le pas à pas :

Les informations :

  • difficulté : facile
  • préparation : 30 minutes
  • cuisson : 90 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 1 gigot d’agneau de 2 kg désossé
  • 3 gousses d’ail
  • 1,5 kg de pommes de terre
  • 4 oignons
  • 200 g de lard fumé
  • huile

Réalisation :

  • Prévoir un récipient, passant au four, assez profond.
  • Piquer à l’ail le gigot d’agneau.
  • Le badigeonner d’huile et le placer dans le fond du récipient préalablement huilé.
  • Éplucher des pommes de terre et les couper en fines rondelles.
  • Mettre une couche de pommes de terre autour du gigot puis une légère couche d’oignons émincés. Ajouter de nouveau une couche de pommes de terre et ainsi de suite jusqu’à arriver au niveau supérieur du gigot.
  • Parsemer entre ces couches successives les morceaux de lard fumé.
  • Saler et poivrer.
  • Recouvrir les pommes de terre d’eau.
  • Mettre à four chaud à 270°C.
  • Retourner le gigot à mi-cuisson, enfoncer les pommes de terre rôties dans la masse des autres. Ajouter si nécessaire un peu d’eau.
  • Vérifier l’assaisonnement.
  • Remettre au four pendant 45 minutes.
  • Servir le tout en dégraissant le jus.

Conseil : installer le gigot sur un lit de pomme de terre et mouillez-le à mi-hauteur avec du vin blanc, pour remplacer l’eau… vous nous en direz des nouvelles !

Sur le même thème