Source Marie

Source Marie

Source

Cette "eau ferrugineuse, gazeuse et calcique" (Professeur Truchot, 1878) soignait "les ratées de la motricité gastro-intestinale et les problèmes génito-urinaires" (Docteur Nivet, 1845). Perdue vers 1920, elle est retrouvée par la commune (1999).

Description

Georges Sand évoque cette source : "Propriété d'une vieille femme qui l'a enfermée dans une cahute et qui la vend aux amateurs, eau acidulée, délicieuse au goût et dont les habitants de Riom font usage comme l'eau de Seltz. Ceux d'Enval la prisent à l'égal du vin et moi je la préférerais beaucoup, bien que le vin des coteaux voisins soit très bon."

Catégories

  • Source

Langues parlées

Structures associées