La petite histoire :

À l’origine, c’était le casse-croûte de bon matin. Idéal pour se donner des forces avant d’aller s’adonner aux labeurs des champs ou à une partie de chasse. Les tripoux d’Auvergne se partagent aujourd’hui dès qu’on le souhaite, autour d’une table entre amis. Et pour l’anecdote, le singulier des tripoux, c’est tripette ! Pour l’interprétation, c’est vous qui voyez…

Le pas à pas :

Les informations :

  • préparation : 1 h
  • cuisson : 4 h

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • fraise de veau
  • oignons
  • persil
  • sel et poivre
  • panse de mouton
  • couennes de porc
  • marc d’Auvergne

Réalisation :

  • Faire une farce à base de fraise de veau, d’oignons et de persil finement hachés.
  • Saler et poivrer.
  • Envelopper des petits tas de farce dans des poches découpées dans de la panse de mouton, puis les coudre.
  • Cuire au four à 150° (th.5) dans un court-bouillon à base d’eau et de couennes de porc.
  • Servir avec des pommes vapeur persillées ou agrémentées d’un petit verre de marc d’Auvergne.