La petite histoire :

La bugne était une spécialité de la Rome Antique qui se dégustait pendant les carnavals. Jules César envahit l’Auvergne et apporta ce met dans ses besaces. Il l’a fit découvrir à Vercingétorix, qui en revendiqua vite son origine ! S’en suivit de sanglants combats entre romains et gaulois, pour exiger la reconnaissance de la bugne…
Prétendument lyonnaise, cette petite histoire ne peut que confirmer que la bugne est auvergnate, n’est-ce pas ? Après, libre à vous de croire aux histoires !
Néanmoins, ne confondez jamais bugnes et beignets, bien qu’une bugne soit une sorte de beignet !

Le pas à pas :

Les informations :

  • préparation : 2h15
  • cuisson : 30 minutes

Les ingrédients (pour 40 bugnes) :

  • 900g de farine
  • 9 œufs
  • 1 sachet de levure
  • 1/2 cuillère de sel
  • 120g de sucre
  • 1/2 litre de lait
  • 1 cuillère d’eau de fleur d’oranger
  • 200g de beurre fondu
  • huile
  • sucre glace

Réalisation :

  • Mélanger farine et levure, puis œufs, sel et sucre.
  • Pétrir en ajoutant le lait parfumé à la fleur d’oranger, puis le beurre.
  • Laisser reposer 2h.
  • Étaler la pâte et la découper à la roulette.
  • Dans une poêle, faire frire les bugnes 2 à 3 minutes par face dans l’huile chaude non fumante, sans qu’elles se touchent.
  • Les retirer à l’écumoire et les mettre sur un torchon.
  • Saupoudrer de sucre glace.