le piano est à l’honneur en terra volcana

Depuis 1987, le Festival Piano à Riom a lieu chaque année au mois de juin. Créé par une bande d’amis férus de musique et viscéralement attachés à la ville de Riom, ce festival de piano classique s’est ouvert depuis plusieurs années à d’autres instruments et styles de musique. 

Cette année, malgré le contexte particulier, la 34ème édition du Festival aura bien lieu. Quatre des dix concerts initialement prévus au printemps se tiendront du 30 septembre au 9 octobre, en plus d’une date en préambule du festival le 26 septembre.

notre rencontre avec suzana bartal, directrice artistique du festival

Pianiste franco-hongroise de renommée internationale, Suzana Bartal a été nommée cette année Directrice artistique de la 34ème édition du Festival Piano à Riom. Nous avons eu le plaisir de la rencontrer pour qu’elle nous parle de son aventure en tant que Directrice artistique, de ses projets pour cette édition 2020, ainsi que de son attachement à la ville de Riom.

 

Suzana Bartal

Qui est Suzana Bartal selon vous-même ?

Je dirais que dans le contexte du festival, il y a une corrélation entre le fait que je sois moi-même pianiste et que je donne des concerts régulièrement, avec le fait de diriger un festival qui est concentré sur le piano. Devenir la Directrice artistique du Festival Piano à Riom a donc été très naturel pour moi. Et d’ailleurs cela s’est passé dans des conditions idéales : le directeur artistique précédent, Willy Bouche – qui a fait un travail formidable avec le festival – m’a un jour demandé si cela m’intéressait de prendre sa succession. Cela s’est donc fait très naturellement, dans des conditions parfaites. 

 

Quels liens vous unissent à Riom, à cette région ?

Je suis liée depuis des années à Riom : j’étais venue jouer, étant étudiante, dans le « Off » du Festival Piano à Riom. C’était il y a une petite quinzaine d’années, nous avions été invitées avec une amie flûtiste, Julie Moulin – qui elle est originaire de la région – pour jouer au cinéma Rexy de Riom. Je connaissais bien-sûr le festival et cela m’avait aussi donné l’occasion de découvrir Riom, une ville très belle. D’ailleurs je n’hésite pas à le dire à chaque fois que je parle du festival, puisque le fait qu’une manifestation ait lieu dans une ville qui a autant de charme, ce n’est absolument pas négligeable pour le public qui vient. Lorsque j’ai découvert cette ville, je l’ai vraiment beaucoup aimée. Et puis le hasard a fait que, étant devenue professionnelle entre temps, j’ai été amenée à revenir jouer au festival et la relation s’est nouée de plus en plus. En 2019, je suis revenue en tant que marraine du Festival Piano à Riom, pour ensuite en prendre sa Direction artistique en 2020. J’adore me balader dans les rues de Riom. 

 

Y-a-t-il à Riom un lieu que vous affectionnez particulièrement ?

Tout le centre-ville et puis même ses environs. Quand on monte en haut de la Tour de l’Horloge, la vue de la région est absolument sublime (NDLR : le sommet de la Tour de l’Horloge n’est pas accessible en 2020 pour cause de restauration). Et puis j’ai vraiment hâte de pouvoir visiter, à travers nos manifestations, les nouveaux locaux de l’École de Musique et le nouvel ensemble des Jardins de la Culture, avec la médiathèque et le cinéma. Riom est une ville qui bouge et j’ai hâte de pouvoir m’y rendre pour visiter ces nouveaux lieux.

 

Votre rencontre avec le Festival Piano à Riom et avec la ville en elle-même se sont donc faites en même temps. Est-ce que vous avez un souvenir particulier à nous raconter à propos de votre rencontre avec le Festival ?

C’était il y a une quinzaine d’années. Le festival avait déjà un certain prestige et de grands artistes s’y étaient déjà produits. C’était le « Off » du Festival et j’étais là en tant qu’étudiante, mais cela restait impressionnant de se produire dans ce cadre et de découvrir ce festival. D’autant plus que je ne connaissais pas du tout Riom. C’était à la fois cette sensation d’être impressionnée, contente d’être là, et en même temps de découvrir une très belle ville, un très beau lieu.

 

Parlons de cette édition 2020 du festival. Après avoir été la marraine de l’édition 2019 du festival, vous en avez accepté cette année la Direction. Quels sont vos projets pour ce festival en tant que Directrice artistique ?

Ce festival est un peu comme ma « famille musicale » puisque j’ai de très bon rapports avec l’association et l’administratrice Patricia Sauvan, avec laquelle je travaille en tandem au quotidien. Derrière la qualité des concerts, il y a toute une équipe et quand l’ambiance est aussi bonne, il faut le souligner. Sur le plan artistique, j’essaie à la fois de conserver le certain prestige auquel le public est habitué et d’un autre côté de donner la place à des jeunes talents, même s’ils sont déjà bien confirmés. La nouvelle génération qui arrive à beaucoup de choses à dire et représente l’avenir. Je voudrais également poursuivre cette idée qui avait été établie par Willy Bouche, mon prédécesseur : ouvrir le Festival « autour du piano », avec non seulement des récitals en solo, mais aussi des groupes de musique de chambre avec piano ou des concertos de piano avec orchestre. On essaie de proposer une programmation pour tous les goûts. 

 

Cette année le contexte est un peu particulier puisque le festival a été reporté à fin septembre en raison de la situation sanitaire. Quelle est la conséquence de ce report sur la programmation de cette 34ème édition ?

C’est vrai que mon arrivée à la tête du festival a été un peu particulière, dans le sens où ma première édition se déroulera dans un contexte inhabituel. Il est rapidement devenu clair au fil du printemps qu’il n’était pas possible d’organiser les concerts dans la première quinzaine de juin comme initialement prévu. Néanmoins, nous avons tenu bon et décidé de reporter quatre de nos dix concerts à l’automne, entre le 30 septembre et le 9 octobre. Les concerts se dérouleront tous à Riom car il était compliqué au niveau organisation de conserver les représentations initialement prévues à Châtel-Guyon et Mozac. Ces partenariats seront donc bien-sûr reportés en 2021, ainsi que les autres concerts que nous n’avons pas pu inclure dans notre Festival d’Automne 2020. L’édition 2021 est donc déjà en partie composée. Nous nous sommes engagés sur cette fidélité envers les artistes qui vivent une situation difficile cette année. En même temps, vis-à-vis de notre public, on ne voulait pas laisser une année blanche. Nous remercions nos partenaires, qui se sont montrés extraordinaires puisqu’ils nous ont permis d’envisager tout cela sans inquiétudes majeures. Nous prévoyons bien-sûr de respecter les consignes sanitaires avec le port du masque obligatoire et la mise à disposition de gel hydroalcoolique pour que le festival se déroule sereinement. 

 

Pouvez-vous évoquer pour nous la programmation de cette 34ème édition ?

Nous avons quatre dates (NDLR : plus une date en préambule du festival, le 26 septembre), et une très belle programmation :

  • Le 30 septembre nous aurons le concert de Jean-Paul Gasparian, qui donnera un récital solo. C’est une étoile montante de la jeune génération et nous sommes soutenus par la Fondation de l’Or du Rhin pour ce très beau concert Beethoven-Brahms ;
  • Le 2 octobre je jouerai avec l’Orchestre National d’Auvergne et Roberto Forés-Veses. Nous ferons un programme Beethoven-Hersant ;
  • Le 7 octobre sera donné un concert en partenariat avec les Amis des Musées de Riom au Musée Régional d’Auvergne. Il s’agit d’un conte musical pour enfants gratuit, La flûte magique de Luna. Deux professeurs de l’Ecole de musique de Riom s’y produiront : Séverine Valleix à la flûte et Isabelle Vignaud à la harpe ;
  • Le 9 octobre se produiront Flore Merlin au piano et la soprano Laura Holm. Elles donneront un récital voix-piano.

On vous retrouve également cette année pour les Deuxièmes Rencontres pianistiques, qui se tiendront en novembre. Que sera-t-il proposé aux élèves lors de cette journée ?

C’est un autre objectif qui nous est très important et qui avait très bien fonctionné l’année dernière, donc on espère pouvoir le reporter le dernier week-end de novembre. On est très attachés à cette relation avec les jeunes et aussi les parents qui les accompagnent. Pour participer, les élèves s’inscrivent et viennent avec leurs professeurs de piano pour jouer devant moi. Après chaque séance, je donne mes commentaires et mes remarques. C’est une grande fête du piano et c’est ouvert à tous les niveaux. Ce n’est pas un concours donc il n’y a pas ce côté « jugement ». Cela permet d’échanger et d’avoir une oreille extérieure qui écoute les élèves pour la première fois.

 

La musique de Beethoven servira de fil rouge à cette édition du Festival. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Nous fêtons cette année les 250 ans de la naissance de Beethoven. Cela nous a semblé naturel et important de marquer cet anniversaire puisque c’est l’un des plus grands compositeurs de tous les temps. 

 

Pour finir : en quelques mots, pourquoi se rendre à l’édition 2020 de Piano à Riom ?

Il y a plusieurs raisons. Sur le plan musical, il y a des concerts de très bonne qualité, et qui sont donnés dans une ambiance conviviale. Nous respecterons les consignes de sécurité donc n’ayez crainte, venez assister aux concerts qui seront des moments, je pense, exceptionnels. Venez également pour découvrir Riom et sa beauté. 

 

Que les amateurs de musique se rassurent, l’édition 2020 du Festival Piano à Riom aura donc bien lieu cette année ! Si vous n’êtes pas encore convaincus, nous vous laissons faire connaissance avec Suzana Bartal… En musique !

comment réserver ses billets ?

Par correspondance :

Renvoyer le bon de commande et un chèque à l’ordre de Piano à Riom à l’adresse de correspondance. 

PIANO À RIOM – 105 avenue de Châtel-Guyon – 63200 Saint-Bonnet-Près-Riom

À réception de votre commande, un mail vous sera envoyé pour confirmation de votre réservation. Les billets vous seront remis à l’entrée des concerts.

 

Points de vente :

Office de Tourisme Terra Volcana

  • Bureau de Riom – 27 place de la Fédération – 04.73.38.59.45
  • Bureau de Châtel-Guyon – 1 avenue de l’Europe – 04.73.86.01.17
Sur le même thème